Scénographie, "Aksoum redécouvert"

Paris VII, Siège de l'UNESCO

  • Programme :
    Exposition « Axoum redécouvert »
  • Maîtrise d’ouvrage :
    Unesco, Centre du Patrimoine Mondial
  • Localisation :
    Siège de l’Unesco, Paris 75007
  • Date de construction :
    2009
  • Budget exposition :
    100 000 €HT
  • Maîtrise d’oeuvre :
    Lankry architectes

Dans le cadre du programme de valorisation du Patrimoine Mondial, l’Unesco a piloté le rapatriement d’un obélisque antique de 152 tonnes et 23 mètres de hauteur entre Rome et Axoum en Ethiopie. A la demande de l’Unesco, plusieurs photographes ont réalisé des reportages témoignant de cette aventure. Nous avons été chargés de mettre en espace une exposition retraçant cette épopée. A cet effet, nous proposons, d’installer dans le hall de l’Unesco, une réplique échelle grandeur de l’obélisque qui sera le support de l’exposition ...

Le dispositif que nous proposons permet la confrontation physique du visiteur à la dimension colossale de l’objet. Elle permet également de focaliser le regard et l’attention autour d’une cimaise continue proposant une sélection de photographies imprimées ou diffusées sur des écrans digitaux. L’obélisque est pensé comme un volume témoin il est également le support matériel de l’exposition. Cette option permet d’envisager le démontage, le stockage et la réinstallation de l’exposition, à Rome dans un premier temps puis en Ethiopie.

Pour résoudre l’équation volume/ support/ démontage/ transport, nous avons opté pour la réalisation d’un obélisque à base de feuilles rigides d’aluminium directement imprimées puis découpées numériquement. Les pièces ainsi réalisées sont assemblées en modules rectangulaires par un jeu de languettes et de jours. Elles sont maintenues entre elles par de simples taquets de bois. Les modules ont des hauteurs décroissantes, permettant l’emboitement des uns aux autres, leur succession figurant parfaitement le volume de l’obélisque original.